VENISE EST LE MEILLEUR ENDROIT POUR ÊTRE JÉSUS !

Ce dimanche était le Cleaning-Day de printemps organisé par l'association Masegni & Nizioleti, sur le Campiello dei Squelini, à Dorsoduro, là-même où j'ai rejoint la bande la première fois pour nettoyer et repeindre le même mur. Il était resté propre pendant quelques années avant d'être à nouveau couvert de tags. Je ne prête jamais attention aux jolis mots que nous réduisons à néant, d'autant que le plus souvent il s'agit de simples gribouillages. Mais ce matin, en arrivant, mon regard a été attiré par cette phrase : Venezia is the best place to be Jesus. D'abord, je me suis dit que l'auteur habitait Venise ou Mestre-Marghera, et ensuite je me suis demandé ce qu'il a voulu signifier par cette affirmation peu banale : Venise est-elle le meilleur endroit pour se sentir investi de la mission de sauver la ville, et par extension la planète, ou le meilleur endroit pour être mis à mort ? J'ai posé la question aux amis, ils ont opté pour la première supposition, Venise ville idéale pour se la jouer sauveur du monde. Peut-être. Mais ceux que je connais qui correspondraient à ce profil ne vivent pas à Venise, ils ne s'y pointent que sporadiquement, le temps de sauver la ville avant de recommencer la fois suivante, donc. Quoiqu'il en soit, le mur n'avait pas à faire les frais de ce débat. Maintenant, il est tout propre. Jusqu'à quand, c'est une autre affaire.

1ACLEA.JPG